L’accompagnement des stagiaires

Chaque élève peut rentrer en formation en fonction de son parcours muni de son carnet pédagogique et des attestations, validant les modules 1e, 2e ou 3e année déjà effectués dans un autre centre de formation.
Le livret pédagogique du SPS, le Vadémécum, permet de suivre le parcours et le niveau du stagiaire.

Selon les parcours des élèves et les différentes situations qui se présentent, les modalités, les moyens techniques et le rythme pourront être adaptés :

L’accompagnement du stagiaire

1. Dans le cas de reprise de la formation après un arrêt d’un an ou plus ou d’abandon.
Selon le niveau d’entrée en formation, des cours de rattrapage seront proposés. Dans ce cas ils seront précisés dans la fiche d’admission.
Il sera proposé aux stagiaires de rajouter des cours supplémentaires en participant aux sessions de 1e et 2e année.
Les stagiaires de 2e année suivront des cours supplémentaires en 1e année.
Les stagiaires de 3e année suivront des cours supplémentaires en 1e et 2e année.

2. Dans le cas de  difficultés rencontrées par un élève qui a besoin de cours de rattrapage en pratique et en théorie.
Il sera proposé aux stagiaires des cours supplémentaires en participant aux sessions de 1e et 2e année.
Les stagiaires de 2e année suivront des cours supplémentaires en 1e année.
Les stagiaires de 3e année suivront des cours supplémentaires en 1e et 2e année

En cas de décrochage il pourra être proposé un module d’accompagnement adapté individuel ou en groupe en visioconférence. Voir la convention FOAD module d’accompagnement adapté en visioconférence. Avec fiche de présence.

3. Lorsque un élève n’arrive pas à s’adapter au rythme de progression, ou lorsque un élève n’a pas le temps d’assimiler les notions théoriques et pratiques entre les cours.
La réalisation d’études de cas va permettre à l’étudiant de s’adapter au rythme de travail. Les études de cas sont au cœur de la méthode pédagogique de notre Centre de Shiatsu. (Application concrète des connaissances théoriques avec un résultat sur un receveur)
Des fiches d’étude de cas sont des outils à difficultés progressives utilisés de la 1e à la 3e année. Les études de cas amènent une progression pédagogique à difficulté croissante stable et régulière.
L’élève peut ainsi repérer tous les contenus du programme de l’année à traiter en lien avec les cas qu’il traite. :
Fiche A1 : Module 1e année : Observation
Fiche A2 : Module 2e année : L’établissement d’un bilan énergétique,
Fiche A3 : Module 3e année : Le choix d’une stratégie d’intervention.
Lorsque un élève rencontre des difficultés d’adaptation à l’un des stades, il lui sera demandé de travailler avec la fiche d’étude de cas correspondante.
Ex: Un stagiaire ayant des difficultés en observation aura à réaliser 10 études de cas avec la fiche A1 afin de se familiariser avec cette méthode il pourra en même temps intégrer et assimiler les notions théorique et pratique relatives à ce niveau A1.

4. Lorsque les stagiaires prennent du retard dans la pratique. Ils n’ont pas les moyens matériels et le temps nécessaire à une pratique régulière ou n’arrivent pas à travailler seuls entre les cours.
Il sera proposé au stagiaire de participer aux cours de pratique encadrés le samedi après-midi avec les autres sessions:
4h pour certains stagiaires. Soit 1 après midi par mois
8h pour d’autres stagiaires. Soit 2 après midi par mois.
Il sera proposé de mettre en place des ateliers de pratique en groupe en dehors des cours.

5. Lorsque un élève rencontre des difficultés dans la réalisation du Rapport professionnel et l’élaboration des études des cas.
Un accompagnement en visioconférence pourra être proposé: Avec un un suivi du Rapport Professionnel et des études de cas.

6. Lorsque une situation inédite se présente. Exemple Covid 19.
L’enseignement à distance se fera par visioconférence selon le rythme prévu dans le programme.

error: Content is protected !!